partager
-A +A
Version imprimable

Dans nos structures associatives, le garde particulier occupe une fonction capitale dans le rôle dévolu à nos instances associatives. Disposant de deux agents, dédiés tout particulièrement à cette tache, la FDPPMA du Puy de Dôme peut également s’appuyer sur le réseau de ses 50 AAPPMA et des bénévoles, disposant du titre de « garde particulier ».

Leurs missions et pouvoirs sont nombreux et viennent compléter celle des agents d’état qui abandonnent progressivement le contrôle de la police de la pêche. Elles s’exercent sur plusieurs points :

- Contrôler les cartes de pêche et les papiers complémentaires associés,

- Demander à tout pêcheur d'approcher son bateau et d'ouvrir paniers et autres réservoirs à poisson,

- Saisir les instruments de pêche en infraction, ainsi que saisir les lignes, filets, engins et autres instruments de pêche prohibés et saisir ceux, non prohibés, utilisés en cas d'infraction,

- Saisir aussi le poisson pêché, transporté, vendu ou acheté en infraction aux dispositions du titre ci-dessous et des textes pris pour son application.

 

Ainsi, ils sont d’abord les garants du respect de la réglementation générale définie au sein du Code de l’Environnement,et concourent par leur action, au maintien d’une ressource piscicole de qualité.

Mais leurs rôles ne s’arrêtent pas là. Parfaits connaisseurs de leur territoire respectifs, souvent passionnés, ils exercent une veille permanente, 365 jours par an, de la qualité des eaux et de son environnement immédiat. Premiers témoins des agressions, ils permettent la constitution des premiers éléments de constat nécessaire à l’action future de la police de l’eau, organisée et contrôlée par les instances d’état compétentes (ONEMA, ONCFS, Gendarmerie,…). 

Informant ou éduquant les adhérents des AAPPMA, leur rôle pédagogique indéniable permet de faire circuler l’information jusqu’au plus profond des vallées éloignées. Hommes de terrain, soucieux du maintien de la biodiversité qu’il contribue à défendre, ils sont un appui précieux de nos politiques de gestion et le premier relais des pollutions que subit notre patrimoine commun.

Devenir « Garde particulier », pour un membre actif de nos associations est toujours possible, sous réserve de disponibilités et des besoins de l’AAPPMA pour laquelle vous souhaiteriez vous engagez. Notre Fédération vous accompagnera par le biais de formations portant sur des notions juridiques de base, d’écologie appliquées à la protection et à la gestion des milieux naturels aquatiques et à ses ressources piscicoles, sur la réglementation de la pêche en eau douce, et sur les connaissances halieutiques nécessaires à l’exercice de vos fonctions. Mais aussi et surtout elle vous dispensera les éléments constitutifs de notre déontologie commune, garante d’une action juste et universelle.

La garderie plus qu’une mission, un engagement au profit de tous !

 

Coordonnées des agents de développement fédéraux en charge de la garderie :

 

Que faire en cas de pollution : la vidéo

 

 

 

Les AAPPMA dans le Puy-De-Dôme

No Flash

Questions / Réponses