Fédération du Puy-de-Dôme pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique

Lac de Servières

Le Département du Puy-de-Dôme a fait l’acquisition en 2019, dans le cadre de la politique des ENS (Espaces Naturels Sensibles), du lac de Servières. Dans le même temps, les élus départementaux ont fait le choix d’autoriser la pratique de la pêche sur ce site naturel exceptionnel et de confier la gestion piscicole et halieutique à la Fédération de de Pêche et de Protection des Milieux Aquatiques du Puy de Dôme.
L’objectif principal des ENS est de préserver les habitats naturels fragiles présents sur le lac ainsi que toutes les espèces animales et végétales qu’ils abritent. Pour plus d’informations : https://ens.puy-de-dome.fr/les-ens/lac-de-servieres.html


Vivons avec respect et responsabilité  le privilège d’arpenter, de  contempler et de pratiquer nos activités dans ce cadre de nature préservé.


Une gestion piscicole respectueuse de la riche biodiversité du lac est mise en œuvre ; cela implique qu’à l’exception des premières années (par ex : 300kg de truites pour l’ouverture 2021), aucun poisson adulte ne sera déversé dans le lac. Seuls des alevins de truites fario, arc-en-ciel et d’ombles chevalier sont introduits régulièrement sur le site (depuis 2019).


La pêche sur le lac de Servières est possible grâce à l’ajout d’une option (annuelle, hebdomadaire ou journalière) sur une carte permettant de pratiquer sur les eaux libres du département du Puy-de-Dôme.

Dénomination  Prix
Journalière 7.5€
Hebdomadaire     27€
Annuelle personne majeure     53€
Annuelle personne mineure    19€
Annuelle – 12 ans   2€

Ces options sont disponibles sur le site www.cartedepeche.fr et chez tous les dépositaires du département.


Au niveau réglementaire, il faut retenir que :

  • La pêche est ouverte dès le premier samedi du mois d’avril
  • seules les pêches à la mouche et aux leurres sont possibles
  • un seul salmonidé de plus de 30cm peut être conservé journellement
  • la pêche en rentrant dans l’eau est interdite afin de préserver des plantes aquatiques protégées (littorelle et isoète) et rester en cohérence avec les interdictions de pénétrer dans l'eau (baigneurs, chiens, ...)


Retrouvez l'intégralité de la réglementation sur ce lien

Pour la localisation, c'est ici